Fragments.

Reportage
Next Project Previous Project

Description

Fragments.

Le délaissement, l’absence, l’abandon, l’ignorance sont les mots qui résument la relation entre ce père et moi.

Cet homme qui m’est inconnu, est un vide, une incompréhension dans ma vie.

Ma démarche photographique est une tentative cathartique face à cette situation si trouble.

Mon travail se compose en trois parties, ma première série photographique, a été réalisée dans un établissement abandonné. Ce lieu a connu différents statuts, il a été un orphelinat, puis une prison pendant la guerre, mais également un hôpital psychiatrique et enfin un mouroir. Il a été définitivement abandonné fin des années 1990.

Ce lieu abandonné à plusieurs reprises, est symboliquement une représentation de mon vécu. Cette bâtisse d’extérieur stable et solide est en réalité vide à l’intérieur, juste habitée par des fragments d’une vie passée.

Cette série témoigne de l’absence et des différents résidus d’histoires accumulées au fil du temps. Ce lieu aux multiples histoires à connu des périodes d’absence, pour finalement être abandonné définitivement.

Ma démarche photographique est une tentative de compréhension face à ce délaissement. Ces photographies laissent transparaître une absence mais également le vécu et les différents fragments qui montrent la trace de l’homme dans ce lieu désormais vide.
Ma seconde série photographique, témoigne du vécu de chacun au travers de leurs mains. Nos mains portent notre identité, permettent de saisir le monde, et illustrent un sens : le toucher.

Ces clichés sont donc des portraits, des témoignages anonymes de vie ; les mains comme trace du vécu de chacun, elles montrent avec authenticité l’essence humaine. Cette série réalisée en studio, est un inventaire de vie comme un devoir de mémoire, garder une trace de ces vies au travers des «portraits» de leurs mains. J’ai fait le choix de prendre des sujets qui étaient dans une période de construction entre 15 et 25 ans, leurs mains sont encore jeunes mais déjà marquées par leur vécu. Je tente donc de témoigner d’une période éphémère et de prendre un cliché pendant cette phase de construction permettant de garder une trace de ce vécu.
La dernière partie de ce travail est une POM «Petite Œuvre Multimédia» (acronyme POM ou POEM est un montage qui associe photographie, création sonore et parfois du dessin. Ce média linéaire est réalisé d’après des images fixes, sa réalisation sonore est très poussée).

La POM présentée sera donc sur l’absence au quotidien, une série de photographies hétérogènes sur des fragments de vie témoignant de l’absence et de l’abandon. Ces photographies sont accompagnées de sons, et rythmées par l’interview d’une jeune femme qui tente de mettre des mots sur son ressenti face au délaissement.

Ce travail est donc une tentative de matérialisation devant les conflits intérieurs et les incertitudes soulevées lors notre phase de construction. Comprendre peut permettre d’avancer et de faire table rase du passé pour se reconstruire.

 

Mon mémoire est disponible en PDF à cette adresse : http://www.fichier-pdf.fr/2015/07/28/memoire-fragments-mathilde-vieille-grisard/preview/page/1/

Services

  • Reportage
  • Journalisme
  • POM
  • Psychologie